« Accidents de la vie », kezaco ?

Ce terme regroupe plusieurs types d’accidents :
  • les accidents de la vie privée qui surviennent à votre domicile, en vacances, en pratiquant un sport... Il faut savoir que, chaque année, les accidents de la vie courante nécessitant un recours aux soins toucheraient entre 4.5 millions et 6 millions de personnes (chiffres issus des enquêtes de la CNAM et ELHASS) ;
  • les accidents médicaux consécutifs d’une intervention chirurgicale (type maladies nosocomiales ou autres) ;
  • les agressions ou attentats ;
  • les accidents dus à des catastrophes naturelles (tempêtes, inondations…) ou technologiques (déraillement d’un train, effondrement d’un bâtiment, intoxications alimentaires…).

Jusqu’en 2001, les conséquences liées à ce type d’accidents étaient très peu prises en charge car elles ne concernaient ni la Sécurité Sociale, ni les complémentaires santé, ni les assurances scolaires ou habitation. C’est désormais la Garantie des Accidents de la Vie qui offre des prises en charge.

Quels sont les préjudices indemnisés par la GAV ?

  • L’incapacité permanente entraînant la perte d’emploi et de revenus, les conséquences sur son niveau de vie...
  • Le remboursement du coût d’une tierce personne si l’état de santé de la victime rend sa présence nécessaire.
  • Les souffrances endurées.
  • Le préjudice esthétique.
  • Le préjudice d’agrément : impossibilité de se livrer à un sport ou à un loisir, par exemple.
  • L’aménagement du domicile et du véhicule.

Quelques exemples de prises en charge d’une GAV…

  • Assistance aux enfants en cas d’hospitalisation : garde des enfants au domicile (dès le 1er jour), transferts des enfants chez un proche ou prise en charge du transport d’un proche…
  • Si l’enfant se trouve dans l’impossibilité de se rendre à l’école pendant un certain nombre de jours, une aide pédagogique peut prendre le relais.
  • Assistance logistique : aide ménagère, portage de médicaments à domicile, garde d’animaux, présence au chevet d’un proche (transport et frais d’hôtel pris en charge), garde malade, organisation de services à domicile…
  • Aide au retour à l’emploi : accompagnement psychologique, bilan personnalisé, aide à la réalisation d’un projet professionnel par un conseiller emploi, formation aux outils et techniques de recherche d’emploi…