Sur l’alcoolémie…
La conduite avec une alcoolémie comprise entre 0,5 g/l et 0,8 g/l dans le sang est punie d’une amende maximale de 750 euros et entraîne un retrait de 6 points (contre 3 précédemment). A partir de 0,8 g/l, le conducteur risque au maximum 2 ans de prison et 4 500 euros d’amende, en plus du retrait de 6 points. En outre, depuis 2008, les tests salivaires sont homologués.

Attention au stationnement !
L’arrêt ou le stationnement sur les bandes et pistes cyclables est puni d’une amende de 35 euros. Stationner sur un emplacement réservé aux handicapés est passible d’une amende de 135 euros.

Détecteur de radar ?
La détention d’un détecteur de radar est strictement interdite. Depuis 2004, elle entraîne le retrait de 2 points du permis, la saisie et confiscation du matériel et une amende de 1500 €.
Le véhicule peut être saisi et confisqué si l’appareil, le dispositif ou le produit qui détecte les radars est adapté ou appliqué sur le véhicule en question.
Cette infraction peut aussi entrainer une suspension du permis de conduire pour une durée de 3 ans.

Ceinture et casque obligatoires ?
En voiture, le défaut de port de la ceinture est puni de 135 euros d’amende et d’un retrait de 3 points du permis (1 seul auparavant). Le conducteur est uniquement redevable de l’amende en cas de non-port de la ceinture par les passagers de moins de 18 ans. Depuis le 1er janvier 2008, une place équipée d’une ceinture ne peut plus être occupée que par une seule personne.
Mêmes sanctions pour les conducteurs et passagers d’un deux-roues motorisés qui doivent porter un casque attaché et homologué.

Le code de la Rue
Un Code de la Rue est désormais intégré au Code de la Route. Il introduit un principe de prudence rendant le plus fort responsable vis-à-vis du plus vulnérable (piéton, cycliste…). Il implique également l'instauration de "zones de rencontre" où le piéton, autorisé à circuler sur la chaussée, est prioritaire vis-à-vis des véhicules, à l’exception du tramway.

Un point par an pour bonne conduite
Le point perdu à la suite d’un dépassement de vitesse de moins de 20 km/h est récupéré au bout d’1  an sans infraction (3 ans auparavant).

Les « objets » indispensables
Depuis octobre 2008, la présence d’un gilet de sécurité et d’un triangle de pré signalisation à bord des véhicules est obligatoire, sous peine d’une amende de 135 €.

Assurance, bon à savoir
Le fait de conduire un véhicule non assuré est un délit et est puni d’une amende de 3 750 € d’amende. Le véhicule peut être confisqué. Le coupable peut également être condamné :

  • à une peine de travail d’intérêt général,
  • à la suspension ou l’annulation pour une durée de 3 ans au plus de son permis de conduire,
  • à l’interdiction de conduire tout véhicule pendant 5 ans,
  • à l’obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière.


Pour en savoir plus

Les principales infractions au Code de la Route et leurs sanctions (site gouvernemental)

L’association Prévention Routière