Le propriétaire (ou le professionnel qui le représente pour la transaction) peut vous demander un certain nombre de documents :

  • des justificatifs de revenus : en général vos trois dernières fiches de paye, votre dernière déclarations d’impôts sur le revenu, votre contrat de travail ;
  • votre dernière quittance de loyer si vous étiez locataire auparavant ;
  • une photocopie de votre carte d’identité ;
  • la caution d’un tiers : c’est l’engagement d’une personne ou d’un organisme qui s’engage à payer votre loyer à votre place, si vous ne pouvez le faire ;
  • un RIB (ou RIP) ;
  • un numéro d’allocataire CAF/MSA
En revanche, on en peut vous demander ni carte d’assuré social, ni relevé de compte, ni attestation de bonne tenue de compte bancaire ou postal, ni photo d’identité.


Pour en savoir plus :

Quelles sont les responsabilités du locataire vis-à-vis du propriétaire ?
L’étudiant et la colocation : droits et obligations