Quelques chiffres clés
Sur 100 cambriolages, plus du quart sont des tentatives sans préjudice matériel. 35 % des atteintes étudiées sont des cambriolages avec vol dans le logement. 65 % des cambriolages ont lieu en l’absence des occupants du logement. 25 % des cambriolages sont des tentatives sans actes de destructions ou de dégradations.

Les périodes les plus propices
Trois mois se distinguent du classement des périodes où les cambriolages ont lieu. Ainsi, un quart des cambriolages se déroulent en juillet et en août. Et 12 % en décembre. La proportion la plus faible est en janvier et février (6 %).

Les régions les plus peuplées sont les plus touchées
La proportion des ménages déclarés victimes d’au moins un cambriolage de la résidence  principale ou une tentative sur les deux années écoulées dépasse 4 % en Ile-de-France et en Haute-Normandie. Elle se situe entre 3 % et 4 % pour les régions Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Nord Pas-de-Calais et Languedoc-Roussillon.

Lire aussi :
Les bons gestes contre les cambriolages
Vol sans effraction, le sinistre est-il pris en charge ?
Que faire en cas de vol à votre domicile ?
Protections en la demeure
Télésurveillance : protection maison !
Le Bulletin statistique de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales