66 % des victimes de la route ont été accidentées en milieu urbain où le manque de visibilité et une mauvaise interprétation des informations sont souvent en cause. C’est pourquoi, face à cet état de fait et à ces statistiques, une campagne de sensibilisation aux « dangers de la rue » a été lancée il y a quelques semaines. Quatre visuels permettent d’observer des usagers en situation de danger et présentent un chiffre statistique sur l’accident qui risque de se produire. Un slogan illustre la campagne : « Les statistiques, évitons de rentrer dedans ». Pour ce faire, l’association Prévention routière a édité un dépliant « Les bons réflexes en ville » qui met en lumière les 4 situations de la campagne : « le piéton masqué », « l’angle mort et le tourne à droite », « le tourne à gauche et le remonte file » et le « double-sens cyclable ».




Lisez aussi :


Du nouveau dans le Code de la route pour les plus vulnérables