Si vous étiez victime d’un vol ou d’un incendie, rachèteriez-vous vos biens en occasion ? La question mérite d’être posée car le plus souvent, les contrats d’assurance Habitation prévoient une indemnisation des objets volés vétusté déduite, c’est-à-dire un remboursement au prix de l’occasion (en fonction de leur valeur de remplacement au moment du vol, déduction faite d’un abattement pour vétusté).
Mais si vous étiez victime d’un vol et que vous aviez souscrit l’option rééquipement à neuf, les objets dont vous seriez délestés seraient - quel que soit leur âge (voir conditions dans votre contrat) - alors remplacés par des biens neufs (aucune déduction faite de leur vétusté au moment du vol) et de caractéristiques équivalentes.

Bon à savoir : n’oubliez pas qu’avec la déclaration de sinistre, il vous faudra justifier l’existence des biens déclarés volés par des factures d’achat, des bons de garantie, voire des photos prises avant le sinistre.

Lire aussi :
Vol sans effraction, le sinistre est-il pris en charge ?
Les bons gestes contre les cambriolages