Une directive européenne avait, en 2006, fixé les modalités de l’harmonisation des permis de conduire en Europe. En effet, 110 modèles sont actuellement en circulation dans les Etats membres. Dès le mois de janvier 2013, un nouveau permis fera son apparition doté d’une puce électronique. Celle-ci permettra de mémoriser les informations présentes sur le permis papier actuel mais aussi le nombre de points actualisé en temps réel. L’objectif de cette modernisation est d’harmoniser les pratiques dans les Etats membres de l’Union européenne et de favoriser la libre circulation, tout en luttant contre la fraude.

La directive indique également que le permis sera désormais renouvelable et que « les États membres devraient pouvoir imposer des examens médicaux afin de garantir le respect des normes minimales concernant l'aptitude physique et mentale à la conduite d'autres automobiles. […] À partir du 19 janvier 2013, les permis délivrés par les États membres pour les catégories AM, A1, A2, A, B, B1 et BE ont une validité administrative de dix ans. Un État membre peut décider que les permis qu'il délivre pour ces catégories ont une validité administrative pouvant aller jusqu'à quinze ans. »

Les conducteurs qui possèdent des permis délivrés avant 2013 les conserveront. Ils ne seront pas échangés.

Pour en savoir plus :

La directive européenne du 20 décembre 2006 relative au permis de conduire