L’article 97 de la loi « montagne » de 1985 autorise les stations à demander le remboursement d’une partie des frais engagés pour secourir un skieur blessé. La disposition a été ensuite étendue à toutes les activités sportives ou de loisir pratiquées en montagne par l’article 54 de la loi du 27 février 2002 qui indique que « les communes peuvent exiger des intéressés ou de leurs ayants droit une participation aux frais qu’elles ont engagés à l’occasion d’opérations de secours consécutives à la pratique de toute activité sportive ou de loisir. Elles déterminent les conditions dans lesquelles s’effectue cette participation, qui peut porter sur tout ou partie des dépenses. »

Quand on connaît les tarifs d’un transport en hélicoptère, on imagine que ces « dépenses » peuvent être extrêmement élevées. Ainsi, il vaut mieux se protéger en contractant une bonne assurance dédiée. Une garantie « frais de secours et de recherche en montagne » est parfois incluse dans les contrats d’assurance multirisque habitation ou dans la Garantie des Accidents de la Vie. Avant de partir pour la montagne, n’oubliez pas de contacter votre assureur pour vous assurer que vous êtes couverts ou, le cas échéant, pour inclure ces garanties spécifiques.