Le DPE est l’un des diagnostics obligatoires à effectuer en cas de vente immobilière. Mais c’est aussi un rapport à fournir lors d’une location. Valable dix ans, ce rapport présente la performance énergétique du bien en évaluant les caractéristiques du logement, l’état des systèmes de chauffage et de climatisation, l’isolation du lieu, la consommation d’énergie et l’émission de gaz à effet de serre.

Depuis le 1er janvier 2011, le DPE doit également être intégré aux annonces sous forme de deux vignettes récapitulatives.

L'étiquette énergie indique la consommation en énergie du logement, soit à partir d'une méthode approuvée par le ministère chargé du Logement, soit sur la base des consommations enregistrées sur trois ans. Cette étiquette propose une note de performance énergétique allant de A (économe) à G (énergivore).
L'étiquette climat indique quelles sont les émissions de gaz à effet de serre (GES) ; elle est graduée suivant le même principe que la précédente étiquette.
Ce diagnostic de performance énergétique n'a qu'un but informatif. L’intégration des étiquettes aux annonces est désormais obligatoire mais son absence n’est pour le moment assortie d’aucune sanction.
En revanche, les acquéreurs de logement bénéficiaire d’un PTZ+ pourront bénéficier d’un crédit bonifié selon la classe du DPE.

Pour en savoir plus :
La plaquette « Diagnostic de performance énergétique » (site ministériel)