Adapter son assurance

Même s’il est d’occasion, il est nécessaire d’assurer votre véhicule. A minima, si sa valeur est faible, vous pouvez choisir une formule au tiers. Cette formule de base est indispensable pour pouvoir circuler et vous permet d’être couvert au titre de la Responsabilité Civile qui couvre les dommages matériels et corporels causés à des tiers en cas d’accident de la route.
En revanche, si votre véhicule d’occasion est bien entretenu avec un faible kilométrage, il vaut mieux choisir une formule qui comporte des garanties plus étendues telles que la couverture contre l'incendie et le vol du véhicule, les dégâts accidentels causés au véhicule….

Quand souscrire l’assurance ?

Que vous achetiez le véhicule auprès d’un professionnel ou d’un particulier, vous devez être assuré à l’instant où vous prenez possession du véhicule. Ainsi, avant de prendre le volant, vous devrez récupérer au préalable la carte grise (barrée, provisoire ou définitive) ou une facture pour pouvoir souscrire un contrat et ainsi assurer votre nouvelle voiture. 

Par ailleurs, si vous souhaitez essayer le véhicule avant de l’acheter, le vendeur doit vous confirmer que son assurance ne contient pas une clause de conduite exclusive. Cette clause spécifique prévoit une franchise très importante à la charge de l’assuré, en cas d’accident provoqué par un autre conducteur non autorisé ou non déclaré. Par conséquent, si durant l’essai du véhicule, vous avez un accident, le vendeur pourra vous demander de payer cette franchise !