L’automne arrive à grands pas et avec lui la traditionnelle grippe de saison. Une nouvelle vaccination chaque année est donc fortement recommandée, surtout pour les populations jugées vulnérables dont le périmètre a été élargi (cf. GEIG). Parmi elles, les personnes obèses, dont l’indice de masse corporel est supérieur ou égal à 30, et les femmes enceintes à partir du second trimestre de la grossesse présentent des risques non négligeables. Pour toutes ces personnes, la vaccination antigrippale est prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie, en France comme dans d’autres pays.

Mais si la grippe est particulièrement dangereuse pour ces populations, elle touche aussi de nombreuses autres personnes : plus de deux millions au cours de l’hiver 2010-2011 ! Un malade reste en effet contagieux environ 3 à 5 jours après le début des symptômes et la maladie se transmet dans l’air ou sur des surfaces infectées. Grâce à la vaccination, le risque de contamination est réduit de 75 à 90 % et les symptômes seront moins virulents.

Pour en savoir plus :