Face à un AVC, chaque minute compte. Une prise en charge précoce peut éviter les complications et limiter les séquelles. Il est donc important de savoir détecter rapidement les premiers symptômes : paralysie ou engourdissement brutaux d'un coté du corps, difficultés soudaines à s'exprimer, perte de l'attention ou diminution très brutale de la vision d'un œil. Dès leur apparition, contactez les secours : le 15 (Samu) ou le 18.

Un plan d’actions national « accidents vasculaires cérébraux 2010-2014 » est d’ores et déjà lancé. La prévention des AVC reposera sur le rappel des facteurs de protection – alimentation saine et équilibrée, activité physique à tout âge de la vie – et le contrôle des facteurs de risque chez les personnes souffrant de diabète, d’hypertension artérielle, d’insuffisance rénale chronique mais aussi les fumeurs, les personnes trop sédentaires...

En savoir plus sur le site du ministère de la Santé