Si l’on peut maîtriser sa e-réputation, en contrôlant ses propres écrits sur des blogs, des articles, des tchats, des forums, etc. il est beaucoup plus difficile de maîtriser les données personnelles qui seraient diffusées par d’autres personnes.

La CNIL recommande aux Internautes de contrôler régulièrement leur image en ligne en tapant leur nom sur les moteurs de recherche. Il existe d’autres moyens d’effectuer ces vérifications. Les possesseurs de compte(s) Google peuvent, par exemple, utiliser l’outil « Ma présence sur le Web » pour être alertés dès que leur nom, leur adresse mail ou d’autres données les concernant apparaissent sur la toile.

Si toutefois, malgré votre vigilance, des données personnelles étaient diffusées, la loi Informatique et Libertésvous permet d’exiger la suppression de ces données. La CNIL permet de télécharger sur son site un courrier-type pour accomplir cette démarche. Si, deux mois après l’envoi de la demande, les informations n’ont toujours pas été supprimées, une réclamation peut être effectuée auprès de la CNIL qui interviendra en retour. L’étape suivante, si le site en question ne réagit pas, est d’engager une procédure judiciaire.

Pour en savoir plus :
La CNIL