Outre une présence renforcée sur le terrain, BPCE Assurances, membre du syndicat professionnel GEMA, met à la disposition des sinistrés un numéro vert accessible 24 h/24, 7 jours/7 :

Par ailleurs, les assurés peuvent déclarer leur sinistre par n’importe quel moyen (lettre, téléphone, visite…) et ont jusqu’au 29 février 2012 pour le faire.
Enfin, toujours dans un souci de simplification, vous n’avez aucune attestation de vitesse de vent à fournir, BPCE Assurances se charge directement d’obtenir les informations nécessaires auprès de Météo France.
Pour rappel, les tempêtes ne relèvent pas du régime des catastrophes naturelles. Leurs dégâts sont donc couverts par les contrats dommages aux biens.

Pour en savoir plus, cliquez ici.