Si l’automédication répond bien souvent au besoin ponctuel d’apaisement d’une douleur, il faut bien prendre conscience de ses limites car la persistance d’un symptôme doit conduire à consulter un professionnel de santé, comme le rappelle le Docteur Vincent Sahuc, médecin conseil national de GCE Assurances.