Le 13 mars, le ministère en charge de la Santé et l’INPES ont lancé leur nouvelle campagne : « Boire un peu trop d’alcool tous les jours, c’est mettre sa vie en danger ». Elle cible les consommateurs réguliers d’alcool qui, même s’ils ne sont pas alcooliques, exposent néanmoins leur santé à des conséquences potentiellement sérieuses.