Le conducteur responsable d’un accident n’est pas indemnisé pour ses propres dommages. Et pourtant, il existe une assurance spécifique : la garantie du conducteur.